SVG a sparklingPoint, multimedia sur XMLfr

Comme promis, j’ai fini par transcrire la présentation d’Antoine Quint à sparklingPoint.

Ce faisant, j’en ai profité pour aller plus loin et publier également la version sonore de son intervention et comme cela, sans être très complexe, a justifié l’utilisation de pas mal d’outils différents (sous Linux/Debian), je vais en décrire ici les grandes lignes.

Le première étape a été de récupérer l’enregistrement réalisé par la fonction “mémo vocal” de mon téléphone (Sony Ericsson P800).

Curieusement, les mémos vocaux n’apparaissent pas lorsque l’on visualise le contenu du téléphone grace au logiciel fourni avec le téléphone. Par contre, ils sont présents dans les sauvegardes du téléphone qui se trouvent être des archives au format ZIP :

vdv@delleric:/tmp$ unzip Mon\ P800\ 2004-01-26\ 08.59.05.ecs
...
vdv@delleric:/tmp$ find backup/ -name "*.wav"
backup/Internal/documents/Media files/audio/unfiled/Arrow sound.wav
backup/Internal/documents/Media files/audio/unfiled/Carhorn sound.wav
backup/Internal/documents/Media files/audio/unfiled/Oldfashioned.wav
backup/Internal/documents/Voice/VoiceNote/voicenote14720051577282279.wav
backup/Internal/documents/Voice/VoiceNote/voicenote14724921931175759.wav
backup/Internal/system/data/DefaultSounds/alarm.wav
vdv@delleric:/tmp$

Celui qui nous intéresse est “voicenote14724921931175759.wav”. Ce fichier se révèle être un “.wav” utilisant un codec GSM peu utilisé par les outils Linux classiques :

vdv@delleric:/tmp$ file backup/Internal/documents/Voice/VoiceNote/voicenote14724
921931175759.wav
backup/Internal/documents/Voice/VoiceNote/voicenote14724921931175759.wav: RIFF (
little-endian) data, WAVE audio, GSM 6.10, mono 8000 Hz

Il ne s’ouvre pas directement avec des outils d’édition sonore tels qu’audacity mais la commande “play” permet de l’écouter ce qui me permit de suspecter que “sox” sur lequel s’appuie “play” devait connaître ce codec et, de fait, ces documents peuvent être convertis en formats plus usuels en utilisant sox. Je l’ai converti en .ogg en multipliant son volume par deux et en le rééchantillonnant en 44100 Hz (ce qui est une fréquence plus habituelle et facilite les conversions ultérieures) avec la commande :

vdv@delleric:/tmp$ sox -v 2 voicenote14724921931175759.wav -r 44100 voicenote.ogg
maskChannels: 1  Rate: 44100

Après cette étape, l’enregistrement est prêt à être transcrit, sectionné et publié en MP3.

Il existe de nombreux outils permettant l’édition et la transcription des documents sonores (audacity, glame, transcriber, …).

Bien que transcriber, qui m’avait été aimablement signalé par Erwan le Gall, soit spécifiquement adapté à la transcription de documents sonores, j’ai hésité à apprendre à me servir d’un nouvel outil et ai préféré pour cette fois-ci me servir d’audacity que j’utilise couramment pour sectionner mes enregistrements de disques vinyles. J’ai eu quelque déboires avec la fonction export en MP3 et ai préféré exporter en .wav et convertir manuellement en MP3 en utilisant BladEnc. Pour chaque plage, j’ai donc utilisé la commande :

vdv@delleric:/tmp$ bladeenc -br 32 voicenote1.wav voicenote1.mp3

BladeEnc 0.94.2    (c) Tord Jansson            Homepage: http://bladeenc.mp3.no
===============================================================================
BladeEnc is free software, distributed under the Lesser General Public License.
See the file COPYING, BladeEnc's homepage or www.fsf.org for more details.

Files to encode: 1

Encoding:  voicenote1.wav
Input:     44.1 kHz, 16 bit, mono.
Output:    32 kBit, mono.

Completed. Encoding time: 00:00:02 (28.78X)

All operations completed. Total encoding time: 00:00:02

Dernière opération, pour ajouter les tags MP3, j’ai utilisé cantus, un outil qui est une petite merveille pour ce genre d’opérations.

Il ne restait ensuite plus qu’à publier.

Pourquoi des MP3?

J’ai hésité à ce sujet. J’aurais préféré publier au format Ogg Vorbis (.ogg) que j’utilise dès que je le peux (Ogg est à MP3 ce que PNG est à GIF) mais ai pensé que les utilisateurs potentiels de ces documents sonores auraient du mal à les écouter (Ogg n’est pas supporté par Windows Media Player).

Qu’en pensez-vous?

Share and Enjoy:
  • Identi.ca
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites

Projet de loi contre l economie numerique

Stéphane Marcovitch a une nouvelle fois exposé le point de vue de l’AFA (Association des fournisseurs d’accès et de services Internet) sur le projet de loi pour l’économie numérique.

Ce projet de loi me semble représentatif d’une tentation de la part des pouvoirs publics de remplacer les dispositifs juridiques par des dispositifs techniques.

Ce point, dénoncé depuis plusieurs par de nombreux observateurs (dont Lawrence Lessig) est particulièrement préoccupant : vouloir faire d’Internet un espace ou la technique empêcherait de commettre aucun délit est un leurre qui pourrait bien étouffer toute liberté d’expression sur la toile.

Et s’il est vrai que l’économie a besoin d’un minimum de liberté pour ce développer, la loi pourrait bien se transformer loi contre l’économie numérique!

Le projet semble bien cohérent avec la tendance actuelle qui privilégie largement la sécurité à la liberté comme le démontre le projet de loi Perben contre lequel les avocats appellent à manifester cet après-midi.

En attendant, pourquoi ne pas signer la pétition sur le site de l’AFA?

Share and Enjoy:
  • Identi.ca
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites

SVG a sparklingPoint

Antoine Quint jouait la vedette américaine a sparklingPoint hier soir.

Modeste, Antoine a attribué l’affluence record au thème qui était, vous l’aurez deviné, SVG.

Pas facile de parler de SVG pendant quinze minutes autour d’un bar, sans vidéo projecteur ni PC!

Antoine a choisi de présenter ce qui est important pour lui dans SVG en quinze points, un point par minute et il a parfaitement réussi son pari : j’ai enregistré son discours sur mon télephone portable et il a terminé son quinzième point lorsque mon enregistreur marquait 14 minutes et 59 secondes.

L’enregistrement n’est sans doute pas assez bon pour le publier en audio, mais il est audible et il faudrait que je prenne le temps de le retranscrire pour XMLfr… histoire que vous puissiez constater que si le timing était parfait, le contenu n’était pas mal non plus!

Share and Enjoy:
  • Identi.ca
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites

Rouge Bresil

Je viens de terminer Rouge Brésil de Jean-Christophe Rufin, un livre qui par son style, ses personnages et ses thèmes m’a rappelé les Robert Merle qui ont marqué mon adolescence.

Ses personnages ne sont pas toujours tres nuancés mais sa lecture est captivante et il n’y pas de raison de s’en priver, d’autant plus qu’elle nous donne l’occasion de découvrir un épisode méconnu de la découverte des Amériques et une réflexion sur le cannibalisme à l’opposé de celles de Jules Verne!

Share and Enjoy:
  • Identi.ca
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites

websemantique.org

Vendredi dernier, nous avons officiellement lançé la communauté websemantique.org

C’est un engagement que nous (Charles Népote, Karl Dubost et moi-même) avions pris lors de la table ronde “Web sémantique et partage des connaissances des rencontres d’Autrans 2004.

So far so good, l’accueil a été pour le moment aussi favorable que celui rencontré à Autrans. Nous avons reçu plusieurs messages d’encouragement, 25 personnes se sont abonnées à notre liste de discussion pendant le week end et plusieurs personnes ont pointé le bout du nez sur notre canal IRC.

Sans être phénoménal, le trafic du site est honorable pour un week end et, facteur encourageant, les visiteurs semblent répartir équitablement entre ceux qui viennent de XMLfr, ceux qui viennent du carnet web de Karl et ceux qui viennent des wikis de Charles.

Share and Enjoy:
  • Identi.ca
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites

Syncato

Pourquoi Syncato?

Parce que Syncato n’est pas seulement un système de weblog, mais aussi un véritable système de publication XML, une véritable base de données XML habillée en système de weblog. Parce que cette base de données peut être interrogée au moyen de requètes XPath ce qui permet d’en tirer pleinement partie. Parce que tout cela est fait en respectant les standards et principes du Web : architecture REST, utilisation des requêtes HTTP GET, PUT et DELETE, syndication RSS, … Et parce que Syncato est écrit en Python, mon langage de prédilection.

Pourquoi ce carnet web?

Pour pouvoir utiliser Syncato :-) … Et aussi parce que cela faisait longtemps que j’avais envie de céder à cette mode et me ménager un canal pour publier des articles moins structurés que ceux que je publie sur mes canaux de prédilection (XMLfr, XML.com, xmlhack.com, …) ou ne correspondant pas à leurs thèmes.

Share and Enjoy:
  • Identi.ca
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Twitter
  • Add to favorites